Les différents types de management

0
550

Comprendre et appliquer les meilleures pratiques ou style de management peut vous aider à être plus efficace pour guider votre équipe vers le succès. Bon nombre de ce style ont donné naissance aux approches de leadership couramment utilisées pour guider et développer les organisations aujourd’hui, et vous pouvez choisir parmi elles pour identifier les stratégies qui fonctionneront le mieux pour vous et votre équipe. Comprendre et appliquer les théories de gestion demande de la pratique et éventuellement des essais et des erreurs.

Dans la suite de notre article, nous allons présenter les différents types de management autrement dit nous allons exposer les différents styles de gestion.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, nous vous conseillons la lecture d’un article connexe du site Business Review qui se nomme : Quels sont les différents types de management ?

Style de gestion autoritaire

On parle aussi parfois de style de gestion autocratique ou directif. A ce niveau les managers autoritaires affirment généralement une forte autorité car ayant un pouvoir de décision total et s’attendent à une obéissance incontestée. 

Ce type de style de gestion nécessite des rôles clairement définis ainsi que des hiérarchies et des structures hiérarchiques strictes.

Avantage :

Dans le bon environnement, il a été démontré qu’un style de gestion autoritaire affecte positivement la performance des employés. Ainsi, le meilleur environnement pour une gestion autoritaire comprend généralement une culture traditionnelle, telle que l’on en trouve couramment en Chine et dans certains autres pays asiatiques.

Inconvénients :

Les aspects négatifs d’un style de gestion autoritaire comprennent :

  1. Une augmentation de l’insatisfaction des employés.
  2. Un manque de développement professionnel et d’engagement des employés-
  3. La formation d’une mentalité « nous » contre « eux » entre les employés et la direction. 
  4. L’innovation est étouffée et des processus inefficaces resteront en place. 

Styles de gestion visionnaires

Le style de gestion visionnaire est aussi parfois appelé inspirant, charismatique, stratégique, transformationnel ou autoritaire. Les managers visionnaires se concentrent sur la transmission de la vision globale de l’entreprise, du département ou du projet à leur équipe. 

Contrairement aux managers autoritaires, les managers visionnaires ne s’impliquent pas dans les détails du quotidien. Au lieu de cela, ils se concentrent sur la motivation et l’alignement de l’équipe, pour que tout le monde avance dans la même direction, et confient aux membres de leur équipe le soin de gérer les détails sur la façon d’y arriver.

Avantages :

  1. L’un des avantages d’une gestion visionnaire est qu’elle aide à motiver les employés à travailler vers des objectifs et des solutions communs. 
  2. Une approche visionnaire peut être utile pour remettre tout le monde sur la même page lorsque la culture d’équipe est divisée. Le management visionnaire a souvent utilisé lorsqu’une entreprise ou une équipe doit changer.

Les inconvénients :

Un inconvénient du style de gestion visionnaire est que le manque d’attention portée aux détails peut entraîner des problèmes, surtout si les membres de votre équipe sont inexpérimentés ou nouveaux. Pour cette raison, une gestion visionnaire est généralement préférable pour des équipes professionnelles expérimentées. Des personnes qui sont déjà suffisamment informées et capables de faire leur travail avec peu ou pas de supervision.

Style de management paternaliste

Dans ce style, le manager agit en tenant compte des intérêts de ses subordonnés. En effet, l’organisation se réfère au personnel en tant que «famille» en insistant sur la loyauté et la confiance de ce dernier. Il faut également noter que ce style de gestion est basé sur la prise de décision unilatérale. Toutefois, les décisions sont expliquées aux employés, mais il n’y a pas de place pour la collaboration ou le questionnement.

Avantages :

  1. Un gestionnaire paternaliste se concentre sur le bien-être de ses employés et fondera ses décisions sur ce qui est le mieux pour son personnel.
  2. Le perfectionnement et la formation des employés sont valorisés, ce qui conduit à des employés plus heureux, plus qualifiés et plus productifs.

Inconvénients :

  1. Les employés peuvent devenir trop dépendants de la direction, ce qui entraîne un manque d’innovation et de résolution de problèmes.
  2. Il y a de fortes chances que ce style engendre du ressentiment parmi les employés qui ne croient pas au concept « d’organisation en tant que famille ».
  3. Les employés pourraient trouver ce style condescendant et infantilisant.

Quand utiliser ce style : L’utilisation de ce style dépend fortement de la culture.

Dans les pays occidentaux, on s’appuie moins sur les structures hiérarchiques et les employés accepteront moins l’idée d’un leader bienveillant.

Les petites entreprises peuvent trouver du succès dans ce type de leadership, mais il devrait être évité par les grandes organisations.

Style de gestion consultatif

Dans ce style, les managers font appel aux opinions et réflexions de leur équipe en consultant les points de vue de chaque membre de leur équipe. Ainsi, ils prendront la décision finale, en tenant compte de toutes les informations fournies par les membres de l’équipe.

Ce style est souvent utilisé dans des domaines spécialisés, où le personnel est expert et sa contribution est nécessaire pour que la direction puisse prendre des décisions éclairées.

Avantages :

Ce style favorise un lien plus profond entre le personnel et la direction et renforce la confiance au sein des équipes.

La direction grandit avec l’équipe, car elle apprend des idées, des opinions et de l’expérience des employés qu’elle dirige.

L’innovation et l’expression d’opinions sont encouragées, ce qui conduit à une meilleure résolution des problèmes.

Inconvénients :

Le processus de consultation du personnel peut être long et fastidieux.

Si un responsable n’est pas qualifié dans l’aspect gestion du temps de ce processus, il peut facilement s’enliser.

S’il y a une apparence de favoritisme ou si les patrons n’écoutent pas les opinions, les employés peuvent devenir rancuniers et méfiants envers le manager.

Une confiance excessive dans ce style peut amener le personnel à perdre confiance en son patron, car il commencera à se demander pourquoi il est toujours appelé à aider à résoudre les problèmes au lieu que la direction s’en occupe dans le cadre de son travail.

Quand utiliser ce style : Ce style doit être utilisé lors de la gestion d’équipes ayant des compétences spécialisées ou lorsque le manager n’a pas autant d’expérience sur le sujet que l’équipe.